Création graphique, ergonomique et structurel du site web Chez More.

Phase 00 – Une expérience pas comme les autres

Besoin du client : Création d’un site web multilingue avant le nouvel an 2013 pour un restaurant italien avec demande de photographies.
La commande : 2 jours avant Noël 2013.

Le restaurant Chez More est situé au 18 Boulevard du Temple 75011 Paris.

Avec beaucoup de sympathie, je me suis investie dans ce projet qui semblait infaisable.
Mes confrères vous le diront. Créer un site pendant les fêtes de Noël en si peu de temps, cela revient à demander un miracle.
Toutefois, je me suis lancée à mon grand regret.
J’ai effectué un site en wordpress et customisé le thème principal de base.
Je me suis déplacée 2 fois au restaurant pour des prises de photos.
Mon interlocuteur me laissait libre puisqu’il est conscient que sa demande était une folie.
Il avait besoin de rebooster le restaurant et les fêtes de Noël et du Nouvel An aurait pu les sauver.

Le site a été mis en ligne et il a été ce qu’il a été. C’est à dire neutre en respectant un minimum la charte du restaurant.
Le contenu principal y était. Le multilingue aussi. Toute la carte du restaurant a été ajoutée dans le site en français et en italien.
Il ne restait plus qu’à attendre que les fêtes passent pour y travailler plus convenablement.
Je pense que j’ai bien été efficace. Il le fallait.

En parallèle, j’ai des échanges avec mon interlocuteur principal puis avec un interlocuteur secondaire qui n’est d’autre que le co-associé du restaurant.
Au départ, tout allait bien, l’interlocuteur principal respectait le fait qu’il fallait effectuer un site rapidement.
Soudain, je reçois ce premier mail (je vous le copie tel quel) :

« Bonjour Laetita,

Je me permets de venir vers toi quant à ton travail sur le site internet… Je te remercie de la construction déjà entamée, etc.. mais je ne te cache pas que je préfèrerai que l’on ait le temps de se voir pour corriger un certain nombre d’éléments avant même que le site soit en ligne.. Je souhaite d’ailleurs que l’accès soit restreint pour le moment.. pour diverses raisons :
-qualité des photos mises en avant
-couleur « jaune pâlichon » du fond d’écran
-qualité de l’expression écrite (notamment dans la présentation des formules
En attendant que l’on se voit tous les 3 je préfère que  tu restreignes l’accès au site, etc…
Je t’en remercie d’avance;; »
Pour le moment, je peux comprendre la frustration du client.
Par contre, le jaune pâlichon correspond au jaune du logo. (Heureusement que je sais me servir d’une pipette dans photoshop.)
La qualité des photos : je leur avais bien précisé que je n’étais pas photographe et que cette prestation était gratuite.
La qualité de l’expression écrite : on m’a fourni des fichiers word et j’ai copié collé le texte pour les formules repas. J’avais déjà corrigé pas mal de choses.
Il faut savoir que je ne suis pas non plus Rédacteur Web et que le contenu n’est pas à ma charge mais à celle du client.
Etant donné que le client part d’une bonne intention, je le pardonne puisqu’il a une frustration pour l’image qu’il veut donner mais le temps était compté.

Par contre, ma frustration a été importante puisqu’avec tout l’investissement et la rapidité d’exécution, ils ont voulu mettre le site en construction -_-‘.
Par la suite, je reçois un nouveau mail, cette fois ci du deuxième interlocuteur :

« Je trouve cette réponse très très très limite !!!!!

Le jaune chiasse est affreux, sans bien sûr parler des fautes d’orthographe, le côté lourd pataud et statique du site, le pompon est tout de même les photos de la boutique qui à mon sens porte atteinte gravement à notre image !!!!!!
Il faut très très vite stopper cela avant que nous soyons pris pour des débutants amateurs !!!!!!!
Ce site n’est pas un site,, c’est un  …vague truc qui traine !!!!
Payer OUI ! Mais il reste de gros efforts à faire pour être à peine à la moyenne !!!!
Je souhaite bien évidement participer à ce Brrrrain storming pour voir comment nous pouvons sortir de ce brouillon !
Très bonne soirée à toutes et tous.
Stéphane
Ps: je reste bien sûr à l’entière disposition des artistes pour y apporter ma modeste pierre dans un délais le plus BREF possible
Cordialement « 
Ma réponse :

Monsieur,

Avec tout mon respect, je pense que vous avez mal interprété mon email.
Je suis toute ouïe pour toute remarque et correction à apporter au site et effectuer un travail plus structuré.
Mais avant tout, je préfère vous rappeler les faits.
J’ai effectué un travail dans le temps réparti qu’on m’a accordé avec un budget très négligeable.
Concernant les photos, j’ai bien précisé que je n’étais pas photographe.
De bonnes volontés, j’ai donc essayé de faire au mieux des photos présentables et propres.
Concernant les textes, ce ne sont que des textes maquettes et non les officiels.
Dans un contrat de création de site internet, les textes et les images sont normalement fournis par le client.
J’ai donc avec bonne volonté encore une fois, effectué votre travail car vous n’avez pas eu le temps de me fournir les ressources nécessaires.
J’ai donc chercher l’information par moi-même, demandé à Hayette et à Thibault, ce qui pourrait m’aider pour avancer.
Car mettre un site avant le nouvel an, sans contenu, cela ne sert effectivement à rien.
Je tiens à vous rappeler que je me suis impliquée dans ce projet pour vous rendre service urgemment suite à la demande d’Hayette qui est ma tante.
Sans connaître le contexte et la situation (il me semble que vous n’avez jamais été présent concernant ce projet et nous n’avons jamais été présentés),
je ne peux vous permettre d’être désobligeant avec moi et mon travail.
Par contre, je suis d’accord avec vous que le site est perfectible, normal quand on doit faire un site en 4 jours en comptant les photos, les textes, les traductions à fournir pendant les périodes des fêtes,
pour pas grand chose.
Mais si vous voulez un site dans l’art et la manière, la démarche ne sera pas la même et le tarif non plus.
Je vous laisse y réfléchir.
Bien à vous,
La réponse
Sans vouloir entrer dans une polémique stérile,je souhaite néanmoins apporter quelques lumières à mon précédant courriel.
 j’ai dirigé dans ma vie un certain nombre d’affaires nécessitant entre autre la création  ou refonte de sites, pour des maisons prestigieuses telles LANVIN, Mugler et autres mais aussi pour des boîtes bien plus modestes.
Je fais parti de ces gens qui pensent que mieux vaut rien plutôt que quelque chose n’ayant goût.
 l’être humain ne peut survivre sans se nourrir en effet mais à budget égal il peut aussi préférer une denrée sorti de son propre potager, plutôt qu’une autre issue d’une terre contaminée…..
La différence entre ces 2 démarches est fondamentale, pourtant le fait de consommer l’un ou l’autre produit s’appelle encore et toujours manger….
Je vous laisse imaginer à moyen-court terme l’impact sur la santé que provoquera l’un ou l’autre de ces produits.
Pourtant, ils se ressemblent, et remplissent le même rôle de base,, la survie !!!!
D’autre part je fais aussi parti de ceux qui pensent qu’une bonne dose d’humilité contre-balancera un manque d’expérience, et enfin mes convictions profondes m’incitent à apprendre mais aussi transmettre chaque fois qu’il m’est possible de le faire.
Les affaires pour qu’elles fonctionnent doivent passer par l’échange bien sûr, mais à double sens !!!!!
5, 500, 5000, ou 50.000 resteront toujours trop cher et laisseront un goût amer  pour s’auto-détruire, en revanche ils seront toujours dépensés avec plaisir pour se faire grandir et laisseront un goût de fraîcheur et de bien être.
Bref, pour avancer concrètement sur notre projet, je souhaiterai avant de communiquer quoi  que ce soit vers l’extérieur que nous réfléchissions à un « filtre de marque » MORE, que nous gravions ce filtre dans le marbre afin qu’il en découle une cohésion de pensée du concept.
Nous aurons alors je pense fait 50% du travail et l’ADN du concept sera plus facile à répandre vers l’extérieur.
De même pour tous ce qui est visuel, fooding, service et j’en passe.
Un chef d’orchestre sans partition  ne peut diriger correctement ses musiciens, et à tors peut être je pensait pouvoir vous transmettre la baguette, les conditions étant bien sûr à définir.
Tous le monde doit  se tromper et l’important est de ne pas re-commettre les mêmes erreurs.
La précipitation n’a jamais rien donnée de bon, la preuve en est du bide commercial de la soirée du 31………
Je souhaiterai donc vous rencontrer cette semaine si votre agenda vous le permet, moi même étant absent une bonne partie de la prochaine.
Enfin la critique est facile, la construction plus difficile et j’assume bien sûr par mon absence une partie de cet échec.
Dans l’attente de vous lire ou vous entendre,
Très bonne soirée.
Je n’ai effectivement pas répondu, à ce mail et n’ai plus répondu à aucun mail de leur part.
Je vous souhaite vraiment de ne jamais travailler avec ce genre de client.
Je peux les remercier car aujourd’hui, je les sens à mille lieux et je refuse immédiatement leur demande.
Je préfère être bénévole pour l’association de BD La Ribambulle, que de travailler pour « misère » pour des gens ingrats, qui n’ont aucune estime pour l’investissement et le travail fourni.

Discussion

Soyez le premier à commenter cet article.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*